Recherche & Développement

recherche & développementNous croyons que la pérennité de notre société est assurée par cette démarche de recherche constante des solutions technico-économiques toujours plus proches des besoins clients et consommateurs.

Chaque projet, qu’il soit monté pour un client ou pour des besoins internes, peut passer par des étapes de R&D.

Ces étapes de R&D sont assurées par 8 personnes dédiées exclusivement aux problématiques non standards, c’est-à-dire lorsque le process, les matières premières, les outillages ne sont pas sur étagère.

Au niveau de l’échelle TRL (Technology Readiness Level, niveau de maturité technologique), nous sommes sur des projets allant du niveau 4 au niveau 9 dont ci-dessous un bref descriptif.

 

TRL/Niveau de maturité de la technologie au Département de la Défense (DoD)
TRL/Niveau de maturité technologique Description
1. Principes de base observés et rapportés Plus bas niveau de maturité technologique. La recherche scientifique commence à se traduire en recherche appliquée et développement. Les exemples peuvent inclure des études papiers des propriétés de base d'une technologie.
2. Concepts ou applications de la technologie formulés L'invention débute. Une fois les principes de base observés, les applications pratiques peuvent être inventées. L'application est spéculative et il n'y a aucune preuve ou analyse détaillée pour étayer cette hypothèse.
3. Fonction critique analysée et expérimentée ou preuve caractéristique du produit Une recherche et développement active est initiée. Ceci inclut des études analytiques et des études en laboratoire afin de valider physiquement les prévisions analytiques des éléments séparés de la technologie. Les exemples incluent des composants qui ne sont pas encore intégrés ou représentatifs.

4. Validation en laboratoire du composant ou de l'artefact produit

Les composants technologiques de base sont intégrés, afin d'établir que toutes les parties fonctionnent ensemble. C'est une "basse fidélité" comparée au système final. Les exemples incluent l'intégration "ad hoc" du matériel en laboratoire.

5. Validation dans un environnement significatif du composant ou de l'artefact produit

La fidélité de la technologie s'accroit significativement. Les composants technologiques basiques sont intégrés avec des éléments raisonnablement réalistes afin que la technologie soit testée dans un environnement simulé. Les exemples incluent l'intégration "haute fidélité" en laboratoire des composants.

6. Démonstration du modèle système/sous-système ou du prototype dans un environnement significatif

Le modèle ou le système prototype représentatif (bien au-delà de l'artefact testé en TRL 5) est testé dans un environnement significatif. II représente une avancée majeure dans la maturité démontrée d'une technologie. Les exemples incluent le test d'un prototype dans un laboratoire "haute fidélité" ou dans un environnement opérationnel simulé.

7. Démonstration du système prototype en environnement opérationnel

Prototype dans un système planifié (ou sur le point de l'être). Réprésente une avancée majeure par rapport à TRL 6, nécessitant la démonstration d'un système prototype dans un environnement opérationnel, tel qu'un avion, véhicule... Les exemples incluent le test du prototype sur un avion d'essai.

8. Système réel complet qualifié à travers des tests et des démonstrations

La preuve a été apportée que la technologie fonctionne sous sa forme finale et avec les conditions attendues. Dans la plupart des cas, cette TRL représente la fin du développement de vrais systèmes. Les exemples incluent des tests de développement et d'évaluation du système afin de déterminer s'il respecte les spécifications du design.

9. Système réel prouvé à travers des opération/missions réussies

Application réelle de la technologie sous sa forme finale et en conditions de mission, semblables à celles rencontrées lors de tests opérationnels et d'évaluation. Dans tous les cas, c'est la fin des derniers aspects de corrections de problème (bug fixing) du développement de vrais systèmes. Les exemples incluent l'utilisation du système sous conditions de mission opérationnelle.

Notre département R&D a pour objectif de :

  • Préparer l’avenir de l’entreprise, en travaillant sur les technologies/matières/process de demain : cela passe par de la veille technologique, participation à des conférences scientifiques et salons techniques, réalisation de projets collaboratifs (avec les IRTs) et réalisation de projets R&D sur fonds propres pour travailler sur les futurs besoins de nos clients
  • Accompagner les service Projets de nos unités dans le développement de produits innovants, par l’apport d’expertises dans le domaine du calcul de structure, du calcul thermique, des matériaux composites ou des polymères hautes performances
  • Développer des innovations sur les technologies/outillages actuels dans l’objectif de réduire les coûts de production et de répondre aux besoins économiques actuels ou futurs de nos clients

En intégrant tous les métiers de la plasturgie et de la transformation des plastiques et composites thermoplastiques, Dedienne Multiplasturgy® Group est capable de créer de la valeur auprès de clients par l’allègement des mécanismes, par la conception et la fabrication de pièces en matières plastiques et composites thermoplastiques hautes performances se substituant au métal, par l’intégration de fonctions en concevant produit et process multi-matériaux.

En effet, les plastiques et les composites thermoplastiques présentent des avantages indéniables :

  • Réduction de poids
  • Intégration de fonctions
  • Liberté de design - Miniaturisation
  • Suppression des post-opérations
  • Durée de vie des moules augmentée
  • Réglementations
  • Pas de corrosion
  • Aspect et décoration
  • Process de mise en œuvre plus flexible
  • Reproductibilité du process
  • Réduction du temps cycle
  • Recyclabilité (dans une certaine mesure)

La R&D version Dedienne Multiplasturgy® Group, une démarche structurée.

Une démarche structurée

Chaque projet R&D s’opère donc autour d’une démarche en 6 phases importantes :

Phase 1 : rencontre et échange avec le client et compréhension de sa stratégie pour bien définir son besoin voire son cahier des charges et la signature d’un accord de confidentialité (NDA - non disclosure agreement).

Phase 2 : proposition de la part de Dedienne Multiplasturgy® Group :

  • Du concept et design pour la pièce, le sous-ensemble ou le produit,
  • Des matières premières possibles ou à créer,
  • Du processus de transformation possible ou à créer,
  • Du planning et d’un estimatif de coût en fonction des différentes options.

Phase 3 : 

  • Etude de faisabilité des solutions retenues,
  • Premiers essais de transformation matière pour validation de la faisabilité,
  • Définition plus précise de l’enveloppe budgétaire nécessaire au développement voire premier estimatif du prix moyen à la pièce,
  • Validation de la proposition Dedienne Multiplasturgy® Group si en phase avec les intérêts technico-économiques client,
  • Validation du client, Contrat de développement et contrat de collaboration.

Phase 4 : étude thermo-mécanique outillage, analyse rhéologique, caractérisation mécanique d’éprouvettes (si nécessaire).

Phase 5 : validation de la faisabilité pièce par la réalisation d’un outillage prototype et réalisation de pièce prototype ou réalisation d’un plan 3D avec fabrication du prototype en 3D pour lancer en production additive.

Phase 6 : industrialisation de la solution technique.